Marketing dans la boite aux lettres – #3

La Fnac multiplie les points de contact avec ses adhérents porteurs de la carte Fnac One. Le courrier adressé est utilisé pour alerter ses clients d’événements importants de l’enseigne. Dans ce cas, la Fnac présente une journée de Vente Privée au début de la saison de Noël.

Présentation de la campagne.

Annonceur : Fnac.
Cible : Porteur de la carte Fnac One.
Format : carte postale A5 (sans enveloppe).

Recto :  un message sobre et clair.

La particularité de ce message est l’inversion (perçue !) du recto et du verso. Effectivement, le visuel principal du message apparait sur le verso – sur la face où figure l’adresse. Naturellement un lecteur commencera sa lecture par la face qui présente un visuel.
Il s’agit d’une invitation réservée aux adhérents Carte Fnac One pour une vente privée qui est programmée le vendredi 1er décembre. Le visuel reprend les codes couleurs doré et noir de la Fnac. Aucune autre indication ne vient polluer le message.
La création est minimale, mais le message apparait de façon claire.

Les clients détenteurs de la carte Fnac One – lecteurs assidus et patients – disposent de quelques secondes seulement pour accepter le message ou le refuser.

Verso :  un message chargé.

Le verso (toujours selon ma perception) présente un message assez chargé.

Fnac Marketing direct

La Fnac s’adresse à ses adhérents et fait le choix de rédiger un véritable courrier avec un style plutôt relevé :

« Cher adhérent Carte Fnac One,
La magie de Noël vous enveloppe déjà de toutes ses promesses et vous avez besoin d’un moment pour faire vos achats dans les meilleures conditions »

La suite propose un contenu dense :

« La Fnac vous réserve une vente privée Carte Fnac One pour vous permettre de dénicher tous les cadeaux dont vous rêvez pour vous et vos proches :
Vendredi 1er décembre 2017
Des millions d’idées cadeaux, les conseils de nos experts et le confort de nos services pour vous faciliter votre shopping de Noël grâce à nos offres inédites. »

Le coeur du message  – une vente privée vendredi 1er décembre – semble un peu dilué dans un texte long.

Le texte sera-t-il vraiment lu ? Un texte plus concis, plus lisible aurait peut-être rendu le coeur du message plus visible.

Sur la droite du message, la Fnac présente ses « offres exclusives » de façon claire et lisible :

  • 50 € offerts tous les 300 € d’achat
  • 15 € offerts dès 100 € d’achat.
Personnalisation

Aucune personnalisation ne vient enrichir le document : ni rappel du nom en introduction, ni l’adresse du magasin le plus proche, d’urls ou de code promotionels. Cependant ces notions sont moins essentielles en BtoC.

Le logo Belambra est assez mystérieux. Il précise qu’un tirage au sort sera réalisé : « des voyages Belambra à gagner lors de votre soirée ». Pourquoi pas animer la vente privée ? Cependant la mention d’une soirée n’apparait nulle part. La vente privée est-elle limitée à la soirée ?

Bilan de la campagne :

Un recto sobre permet de donner un aperçu clair du message central.
Le texte dense du verso aurait pu être plus concis pour faire ressortir mieux ce message.
La partie droit du verso très allégée en texte permet de comprendre la promesse plus simplement.

Ce document démontre que le courrier adressé est un relais de communication dont les plus grandes enseignes du retail savent profiter.

Note des critères d’un courrier adressé promotionnel :
Rapidité de compréhension :
Incitation à l’action  :
Limitation dans le temps :
Personnalisation :

Qu’en pensez-vous ?

 

Leave A Reply