Maîtriser son empreinte digitale avec mesure.

J’aime l’anglicisme “digital” davantage que le terme “numérique”.

Avec nos écrans tactiles dans la poche, le digital est devenu largement une affaire de doigt, voire de doigts pour les plus agiles.
C’est pourquoi, la langue française a été bien inspirée en empruntant à l’anglais un mot qui tombe pile sur l’adjectif français associé au mot doigt. Heureuse coïncidence !

Du pouce à l’auriculaire, les 10 empreintes digitales de nos doigts représentent notre signature unique et intime.
L’empreinte digitale sert également désormais à déverrouiller nos smartphones, la nouvelle porte d’entrée préférée vers l’expérience … digitale.

Mesurer son empreinte digitale – je parle bien de l’empreinte  “numérique” cette fois – permet d’identifier de façon précise et rigoureuse, l’espace et la place occupé sur le web à un moment donné.
Connaître l’espace occupé sur la toile permet de se comparer avec les positions de ses concurrents et d’identifier les territoires moins denses sur lesquels il est utile et recommandé de se renforcer.

Sur le sable, une empreinte est éphémère. Les vagues l’effacent dès qu’elles l’ont recouverte, ou le vent dès qu’il se lève.
Une empreinte peut également être effacée par celle plus récente d’un nouvel arrivant.
Comment s’assurer que sa propre empreinte digitale (ou numérique, je vous laisse le choix) que chacun s’efforce d’imprimer soit pérenne, et surtout utile ?

Comment entretenez-vous votre stratégie digitale pour être plus visible de votre audience ? Avec mesure et doigté certainement.

Leave A Reply