Courrier adressé : libérez vos campagnes print !

L’email s’essouffle. Les taux d’ouverture baissent chaque année. Les internautes français reçoivent 39 emails par jour en moyenne, sans compter le spam qui représente entre 55% et 95% du trafic total d’emails*. Dans le même temps, l’activité courrier de La Poste connaît une baisse de 5% chaque année. La boite aux lettres présente pourtant des atouts pour les annonceurs. La prise en main physique du courrier adressé garantit notamment un taux de mémorisation élevé. Avec les champs variables, la personnalisation des impressions garantit désormais le tracking des courriers adressés. La mesure s’intègre dans le courrier adressé, un atout majeur pour ce canal complémentaire de l’email.

Engager ses clients vers le digital à travers une expérience physique.

Le postcard marketing représente la version la plus allégée du courrier adressé : pas d’enveloppe, juste un message clair, compréhensible immédiatement et une incitation à l’action qui redirige vers un site web.

Avec le postcard marketing 2.0,  la personnalisation des messages permet d’ajouter une couche de mesure cruciale dans la gestion des actions marketing. L’impression laser rend la personnalisation individualisée des messages accessible pour toutes les campagnes courrier.

La mesure du web vient enrichir le courrier postal traditionnel.

Comme dans un emailing, les champs variables permettent d’adresser un message unique pour chaque destinataire.

La personnalisation des messages présente des atouts forts :
– le respect de la segmentation de ses clients ou prospects en leur adressant l’offre qui leur convient le mieux,
– la personnalisation d’une offre en fonction d’une zone géographique,
– L’impression d’une adresse url unique pour chaque destinataire – ou pour chaque catégorie de destinataires.
Cette personnalisation des urls augmente le taux de conversion.

Avec l’intégration d’urls uniques dans un courrier adressé – ou sur une carte postale – l’éditeur de la campagne bénéficie d’un accès à des statistiques de connection précise. Pour chaque mailing, il peut déterminer les niveaux de conversion du papier vers le web.

Cette mesure facilite la comparaison des campagnes print entre elles, à l’image des campagnes emails.

Quelle traction attendre d’un document papier vers le web ?

La personnalisation des messages print permet de maximiser le lien entre physique et le digital. Quelle proportion de destinataires se rendront effectivement sur le site ?

Plusieurs facteurs peuvent faire varier le niveau de conversion d’une campagne print vers une page web.

La qualité du fichier.
Le sujet doit être raccordé aux problématiques réelles de la cible.
Si les destinataires connaissent l’enseigne ou la marque, la conversion sera facilitée.

La qualité du message.
Un message doit être compris en moins de 4 secondes. Il doit se concentrer sur l’essentiel, et correspondre à un besoin réel de la cible.

La puissance de la proposition.
L’incitation à l’action doit être suffisamment forte et nouvelle pour stimuler le destinataire du courrier à se rendre sur la page web.

On constate des taux de conversion du print vers le web de 2% – 3% sur les fichiers peu qualifiés.
Ce taux passe à 10%-12% dans le cas où les destinataires connaissent la marque ou l’enseigne.
Il dépasse 15% si le message est percutant et répond véritablement à une question que se posent ces destinataires.

Ajoutez de la mesure dans vos courriers pour convertir davantage.

Le postcard marketing un outil pour convertir davantage.

* Source Arobase

Leave A Reply